annuaire enfance

Le tutorat : un outil d’aide pour réussir ses examens

Tutorat

Le tutorat est devenu une pratique très répandue dans le domaine de l’éducation. Cette prestation s’adresse à tous les élèves depuis la classe de maternelle jusqu’à l’université. Il s’agit d’un suivi personnalisé d’un apprenant par un enseignant, un conseiller principal d’éducation ou un professeur documentaliste. Vous souhaitez recourir à cette prestation ? Il y a quelques conseils à respecter pour assurer l’efficacité du tutorat.

Pourquoi recourir aux services de tutorat ?

Les services de tutorat permettent à un élève de procurer une aide individuelle et spécialisée. Un tuteur accompagne l’étudiant pour lui aider efficacement à atteindre ses objectifs et devenir plus autonome. Sachez que cette prestation n’est pas spécialement réservée aux élèves qui ont des difficultés scolaires importantes. Elle peut servir à un élève qui a juste besoin d’aide pour mieux organiser sa charge de travail. Le tutorat aussi est nécessaire lorsque votre enfant a peur de ne pas réussir ses examens finaux et voulait de l’aide supplémentaire pour son étude. La baisse de rendement ou de notes est également des signes qui peuvent vous annoncer que votre enfant a besoin de tutorat. Un élève en difficulté scolaire refuse régulièrement d’apprendre ses leçons et finir ses devoirs. Dans de tels cas, n’attendez pas que la situation devienne plus complexe, le recours aux services de tutorat est indispensable.

Puis, avant d’engager un tuteur, il est important de demander le consentement de l’enfant. En effet, l’accord préalable de l’apprenant est important pour assurer la présence de sa motivation et ainsi pour maximiser sa réussite. Vous pouvez vous rendre sur le site reussiteaplus.com pour trouver un tuteur qui peut aider votre enfant à réussir ses examens scolaires.

Comment trouver un tuteur ?

Il est important de savoir que différents types de services sont possibles avec un tuteur. Votre enfant peut bénéficier de l’aide aux devoirs. Il s’agit d’un accompagnement permettant à l’élève de mieux comprendre ses leçons. Il y a aussi le suivi pour un rattrapage scolaire. Si votre enfant affiche un retard dans une ou plusieurs matières, ce type de service le ramène au même niveau que ses camarades de classe. Le tuteur propose aussi des séances de révision de la matière apprise en classe. Votre enfant peut également suivre des cours d’été. Cela consiste à reprendre quelques matières scolaires afin de bien démarrer la prochaine année scolaire. Il y a aussi les ateliers de lecture et d’écriture ainsi que la préparation aux examens scolaires.

Lorsque vous êtes décidé à recourir aux services de tutorat, vous pouvez vous rendre directement vers l’école de l’enfant qui vous aidera dans le choix d’un tuteur privé. Mais le moyen le plus rapide et plus pratique pour trouver un bon tuteur est de naviguer sur Internet. Il suffit de taper un mot-clé dans la barre de recherche de Google et une multitude de choix s’offrira à vous. De ce fait, vous devez bien analyser les différentes prestations proposées et les tarifs avant d’arrêter votre choix.

Bien déterminer la fréquence et la durée des séances ?

La fréquence des séances varie en fonction du besoin et du rattrapage à faire. Toutefois, afin de mettre en place une bonne routine et de permettre au tuteur de faire un meilleur suivi au départ, une fois par semaine est convenable.

Si votre enfant a un retard important à rattraper, il est possible d’opter pour plusieurs rencontres rapprochées. Une fois le retard est récupéré, vous pouvez espacer les séances.

La fréquence dépend aussi de la période dans l’année. En début d’année, vous pouvez choisir des séances plus espacées tandis qu’à l’approche des examens de fin d’étape, les rencontres dans une semaine doivent être multipliées. Lors de la préparation aux examens scolaires, le tuteur donnera aux étudiants des conseils pratiques afin de maximiser leurs chances de succès aux examens.

En ce qui concerne la durée des séances, une heure est suffisante pour les séances après l’école, notamment pour les élèves du primaire. Pour les étudiants du secondaire et du cégep, le mieux est de voir auprès d’eux et de l’enseignant l’approche la plus adaptée.

Quitter la version mobile