Faut-il imposer l’uniforme à l’école ?

Uniformisation et standardisation

Porter l’uniforme à l’école a toujours été un débat sans fin. Pour l’établissement privé ainsi que les établissements de confession, le problème de porter ou non l’uniforme n’est plus de mise. Par contre, la discussion pourrait porter sur les résultats visibles ou non. Pour ce qui est des établissements publics, la discussion sur le port d’uniforme obligatoire se pose en tout temps. Pourquoi faut-il faire porter l’uniforme à nos chers écoliers ? Quels peuvent être les conséquences de ce port d’uniforme ?

Le positif de l’uniforme

Afin d’éviter les différentes discriminations qu’il peut y avoir,  il est bon d’envelopper les écoliers d’uniforme. En effet, dans l’uniforme, tout le monde est pareil. Les traces de richesses ou de pauvreté sont plus dilués et moins visibles. En effet, les discriminations à l’école sont les plus fortes et les plus visibles. Il faut donc éviter aux petits écoliers de la classe moyenne, et  celle défavorisée de se sentir rejeter, que ce soit par ses camarades ou par le système. En effet, l’école doit être le berceau et le moule qui aidera les enfants des défavorisés à évoluer dans l’échelle sociale. Il ne faut donc pas qu’ils se sentent rejeter et rejettent l’école à leurs tours aussi.

Le fait de porter les mêmes couleurs et la même tenue, tends à accentuer le sentiment d’appartenance de chacun. Le port de l’uniforme peut donc aider les écoliers à ressentir l’envie et le besoin de se souder. L’entraide étant la base d’une société civilisée, il est mieux de voir ces enfants soudés, même si parfois c’est souvent au détriment du corps enseignant (via les blagues et les…).

Ce qui fait qu’ imposer l’uniforme à l’école peut être une bonne chose.

Perte d’identité et d’indépendance

Il est souvent reproché aux uniformes de brider la créativité et l’indépendance intellectuelle. Mettre des habits tout tracés est routinier et source de paresse intellectuelle et créative.

En effet, aller dans la routine et s’habiller tous les jours de la même façon peut brider l’esprit créatif d’un jeune esprit. La discipline et les leçons de morale aidant, l’individu peut entrer dans le moule et ne plus vouloir sortir de sa zone de confort. Un esprit qui aurait du devenir brillant et porté sur la recherche peut devenir juste fonctionnelle et normative : chercher ce qui est bien et non le meilleur.

Pour ce qui est du fait que les uniformes tendent à faire disparaitre les inégalités sociales au moins à l’école, cela a ses limites. Il est vrai et vérifiable que les accessoires et autres gadgets et révolutions stylistiques  si elles sont autorisées avec le port de l’uniforme, aucune inégalité ne pourra être flouté du tout. Pour ce qui est des cartables, montres, chaussures, ceintures, … il faut savoir que sur le marché, il y a les bas de gammes, les entrées de gammes ainsi que le haut de gamme ou la gamme luxe. Ce qui fait que  même si deux enfants portent le même uniforme, la guerre des classes et de la position sociale pourrait toujours revenir de front via ces accessoires.

Mais à un esprit jeune et rebelle rien n’est impossible. Les stars américaines ayant reçu une éducation sévère avec obligation de porter l’uniforme comme Madona sont de leur génération les plus créatifs et les plus rebelles. Ce n’est donc pas un uniforme qui bridera un esprit créatif si envie de créer lui fait envie.  De plus, un esprit créatif, dans le monde de la mode saura accessoiriser son uniforme au mieux et au moins aussi bien que ceux et celles qui en ont les moyens. En effet, qui des stylistes sortis des classes moyennes n’ont pas confié avoir souvent sorti leurs machines à coudre et nécessaire de couture afin d’accessoiriser leurs tenues pour être plus stylée.

Internet regorge de ressources pédagogiques pour les classes de maternelle
Enfants et adolescents avec des troubles d’apprentissage : trouver un centre spécialisé en ligne