Allocations familiales en Gironde : contacter la CAF en ligne

CAF

Les allocations familiales sont des prestations sociales qui visent à apporter une aide financière à un foyer. Le versement de ces prestations est sous la directive des Caisses d’Association Familiales dite Caf. Un couple peut bénéficier de ce droit sous certaines conditions et le montant d’allocation mensuel est déterminé par plusieurs critères.

C’est quoi les allocations familiales ?

Les aides allocations familiales constituent une somme d’argent qu’un couple perçoit chaque mois à partir de la naissance de leur deuxième enfant. Plus un couple a d’enfants à charge, plus cet apport financier est conséquent. Ce montant dépend de plusieurs critères, mais généralement cette aide financière s’élève à 129 euros par mois pour un couple avec 2 enfants. Pour 3 enfants, les allocations s’élèvent à 295 euros et 460 euros pour 4 enfants, cliquez ici pour une estimation plus précise. Cette somme d’argent tend à soutenir les parents dans l’éducation de leurs enfants jusqu’à l’âge de 20 ans, tant pour la nourriture que pour les frais de scolarité ou les vêtements.

Ces aides allocations familiales sont une initiative du gouvernement datant d’environ 70 ans. On estimait alors qu’avoir des enfants était une charge financière supplémentaire pour les couples. Ainsi le gouvernement a décidé d’octroyer ce droit à tous les parents. Cependant, une baisse du budget a obligé l’État à revoir le principe des allocations. Ainsi à partir du 1er juillet 2015, les familles avec un revenu mensuel confortable ont reçu une aide allocation moins importante. Cette mesure fut soumise à de nombreuses controverses, certaines personnes jugeant que cela mettait fin aux principes d’égalité de toutes les familles. D’autres par contre, la trouvent beaucoup plus juste.

Comment marchent les allocations familiales ?

Si vous avez deux enfants ou plus à votre charge, vous êtes en droit de bénéficier des aides allocations familiales, à condition que les enfants aient moins de 20 ans. À savoir que ces allocations sont distribuées à tous les parents, quelle que soit leur situation financière, cependant la somme perçue varie en fonction des revenus mensuels. Une famille avec 2 enfants à charge, dont les revenus, dépasse 6000 euros par mois par exemple, percevra environ 65 euros d’allocations au lieu de 129 euros. Le montant des allocations dépendra donc en grandes parties de vos ressources et du nombre d’enfants à votre charge.

Vous êtes en droit de bénéficier de cet aide allocation, quels que soient votre situation familiale et vos revenus. Vous commencerez à percevoir des allocations à partir du mois suivant la naissance du deuxième enfant puis du troisième, etc. Lorsque l’un des enfants a atteint l’âge de 20 ans, les allocations sont revues à la baisse, ou interrompues s’il n’y a plus d’enfant à charge, le mois précédant ce changement de situation.

Il n’est pas nécessaire d’entamer une longue procédure quelconque pour bénéficier des aides allocations familiales. Elles vous sont automatiquement versées dès la naissance du deuxième enfant, à condition de l’avoir signalé. Si ce n’est pas le cas, vous devez remplir un dossier et le renvoyer à la CAF ou tout autre organisme désigné.

Les aides complémentaires aux allocations familiales

À savoir que les aides allocations familiales sont cumulables avec d’autres aides de la Caf tels que la prime à la naissance ou à l’adoption et la prestation partagée d’éducation d‘enfant. D’ailleurs à partir de 3 enfants à charge qui sont âgés de 3 à 20 ans, vous pouvez peut-être bénéficier du complément familial. Cette dernière complète les allocations familiales lorsque vos revenus ne dépassent pas une certaine somme. Sachez cependant que le fonctionnement de ces aides est différent si vous vivez en outre-mer.

Lorsque l’enfant atteint ses 20 ans, votre aide allocation est revue à la baisse. Il est cependant possible, sous certaines conditions, de continuer à percevoir cette aide même si l’enfant en question est âgé de plus de 20 ans. Vous aurez à fournir certaines preuves, notamment que l’enfant de 20 ans demeure à votre charge. Si vous remplissez les conditions requises, une allocation forfaitaire vous sera due jusqu’au mois précédant le 21ᵉ anniversaire de l’enfant.

Sachez aussi que vous pourrez percevoir une aide complémentaire, en plus des aides allocations, lorsque l’un des enfants a atteint l’âge de 14 ans. Vous commencerez à percevoir cette somme complémentaire, dite majoration mensuelle, à partir du mois civil suivant son anniversaire. Cependant vous ne pouvez bénéficier de cette majoration si vous n’avez que 2 enfants à charge.

Pour plus d’informations sur ces prestations sociales

Les montants versés dépendent de plusieurs critères, autres que le revenu et le nombre d’enfants. De plus ces montants peuvent sensiblement varier au cours de l’année, même si le nombre d’enfants à charge et vos revenus restent inchangés. Pour connaitre précisément les allocations que vous percevrez au cours du mois en cours, vous pouvez vous rendre sur le site de la CAF de la gironde. Des mises à jour sur les montants à percevoir sont effectuées régulièrement.

Pour plus amples informations, il existe 8 agences en Gironde qui peuvent vous renseigner, que vous viviez à Bordeaux ou à Libourne. Leurs numéros de téléphone sont respectivement le +3355435000 et le +33810253310. Ces numéros sont les seuls qui soient en service en ce moment. Vous pouvez trouver sur internet l’adresse CAF de la gironde, mais ils sont malheureusement tous fermés à cause de la récente pandémie du coronavirus et ne sont pas en mesure de recevoir quelqu’un. Si vous souhaitez vous renseigner un peu plus, appelez ces numéros ou rendez-vous sur le site de la Caf.

Sachez tout de même que le versement des allocations familiales est maintenu. Ainsi les familles pourront continuer de percevoir cette aide sociale tous les mois. De plus, le gouvernement a décidé d’avancer de 2 jours la date de versement de ces prestations sociales à partir du mois d’avril 2020.

 

Comment créer une crèche de Noël réussie ?
Éducation petite enfance : profiter d’un guide en ligne